Court toujours

La moche

Un combat de boxe avec Adolph Wolgast, 1912.
Le premier, je l’ai noyé dans deux doigts d’alcool, après l’avoir sectionné à sa base, prés de la paume.
C’était le pouce, il prenait trop d’importance. Cette fâcheuse tendance à se prendre pour le nombril du monde. Même s’il m’allait comme un gant, pas facile à supporter, tout le temps à ramener sa fraise. Je dois dire que ça tenait même pas debout ses histoires.

Maintes fois je les ai pris la main dans le sac.

Le second était toujours trop tendu. J’ai pris un taille-crayon et je l’ai aiguisé jusqu’à ce qu’il ne reste que des copeaux que j’ai enterré bien au fond de la poche droite de mon pantalon. Il avait cette manie insensée d’aller gratter le fond des choses.

Et puis ils étaient pas de bon voisinage tous les cinq, toujours à se raconter des craques. À part le quatrième qui faisait perpétuellement du pied au cinquième, celui qui est nain.

Je pouvais pas passer l’éponge.

Le troisième, je l’ai abandonné dans une consigne de gare et j’ai jeté la clef dans ma poche gauche, juste en face de celle de l’angoissé. Il peut toujours courir pour trouver la sortie maintenant.

J’en suis pas à ma première main, je connais ça.

Le quatrième, je l’ai mis à sécher entre les pages d’un annuaire. Le coup idéal pour perdre son identité et se faire bouffer par les mites.

Le petit cinquième, c’est le plus malin. Il connaît tout sur les quatre autres. Lui-même me l’a dit. C’est le chef de la bande, avec le premier qui semble être son bras droit. Ça n’a pas été facile. Je lui est carrément foutu le feu au cul. Il s’est calciné d’un seul coup, comme ça, aucune tenue, j’en aurais donné ma main à couper.

Je n’y suis pas aller de main morte.
Depuis, j’ai comme l’oreille qui me gratte.

Vous pensiez tout savoir sur Yann Febvre, en réalité tout est faux.

Savoir aussi : par ailleurs

Lire aussi : En plus de la marche arrière — L’intérêt des lieux communsEt maintenantLa déviation de Chronique et TartareC’est comme si j’y étais, invisible

Texte : Yann Febvre — Image : Bain News Service, Adolph Wolgast falling, 16th round, 1912, Library of Congress.
05/1968