Chromique #1022

De la fuite dans les idées

On a beau dire, tout est bien moche.

D’où ça vient cette manie de toujours demander pourquoi ?

Je suis tombé dans le panneau où était inscrit « Attention à la marche ».

Dis, en ce moment, tu te sens pas libre comme une fuite de gaz ? C’est bon non ?

L’excellence, forme d’aliénation.

N’oublie jamais, le langage est une approximation, alors mesure ce que tu balances.

Petit écureuil, tu les aimes les noisettes de Central Park, pas vrai…

Ça pense pas du mauvais côté là dis ? Oui attends je redresse !

Un village lointain et trouble, une image de Yann Febvre illustrant une de ses chroniques pour Magazine Aléatoire.

Jack n’a qu’un œil.

Pourquoi le monde n’est-il pas carré ?

La culture de l’image, c’est chou.

À l’hippodrome, j’ai vu une voiture jaune et une autre rouge, trois bleues, cinq grises, et puis huit blanches.

Dis, de la fuite dans les idées, ça te plombe ?

J’ai bien vu que ce journal avait peu de caractère… Zut.

Que pas juste que la journée que je reste ouvert.

T’as rien compris, moi non plus.

Et plus encore…
Deux trois airs de rien. Yann Febvre

Deux trois airs de rien. Yann Febvre

L’intérêt des lieux communs. Yann Febvre

L’intérêt des lieux communs. Yann Febvre

En que sorte. Boris Billier

En que sorte. Boris Billier

Nos idées. Boris Billier

Nos idées. Boris Billier

Mon rail (en tant que toyen). Boris Billier

Mon rail (en tant que toyen). Boris Billier

Une tique beaucoup plus choc. Boris Billier

Une tique beaucoup plus choc. Boris Billier

Même déplié. Yann Febvre

Même déplié. Yann Febvre

En plus de la marche arrière. Yann Febvre

En plus de la marche arrière. Yann Febvre