Court toujours

Chut chut

Je pousse la porte et me glisse sous le lit
juste à temps elle rentre dans la pièce
j’ai le cœur qui bat —— je pense chut chut —— pas de bruit
elle se déchausse retire sa robe —— et s’allonge sur le matelas
son soutien-gorge atterrit sur le plancher
il est à portée de ma main —— chut chut je ne bouge pas
soudain par la fenêtre un homme très bien habillé est entré
il me semble qu’il a des ongles noirs
elle se précipite toute nue refermer la fenêtre
un vent léger agite les rideaux bleus
roulé sous le lit je ne bouge pas
chut chut —— pas de bruit
les deux corps se sont jetés violemment sur le lit
j’ai été immédiatement écrasé par le sommier avec la sensation que mon nez
enfoncé dans les ressorts du sommier —— venait d’exploser
de plus l’homme s’est mis vigoureusement à s’agiter
ma sœur a poussé un joli rire étouffé
l’homme un grognement —— et à s’agiter encore et encore
j’ai mal aie aie —— oh le petit cri ridicule que j’ai eu
chut chut —— pas de bruit
ferme les yeux me suis-je dit
quelque chose alors de personnel m’est apparu
ce buste d’homme en pierre dont le nez avait été casse
un buste à l’angle d’une rue —— à Venise
paf d’un coup sec —— coup de colère ?
les jours suivants on l’avait affublé d’un chapeau et de lunettes noires
sûrement pour tenir éloigné les touristes de ce quartier très populaire
paf —— on casse le nez d’un coup sec
c’est juste que ça dépasse
j’ai vu la chose maintes fois
un buste très ancien à Paris —— à Rome —— à Limoges
paf paf paf
l’homme s’est relevé —— il est parti par la fenêtre
ma sœur aussitôt a tiré les rideaux bleus derrière lui
ah non mais
je suis bien tenté par les larmes
gorge sèche —— mal au cou
quant à mon nez n’en parlons pas
nez.

Sous un lit sans un bruit, un homme à la fenêtre, un rire étouffé, un nez cassé, des rideaux bleus… un texte insolite de Rolino Gaspari pour Magazine Aléatoire.

Bien des choses pourraient être dites sur Rolino Gaspari, mieux vaut se taire et surtout ne pas bouder son plaisir. Respect éternel pour cet artiste atypique et essentiel. 

En savoir plus : www.rolinogaspari.com

Lire aussi : Jaune cheval

Texte : Rolino Gaspari — Mise en images : Corinne Deniel.
11/2020