En petite série

289 #7

Oh

Plus rien ne bouge.
À bout portant.
La bouche fait des ronds.
Splish. Splash.
Un puis deux.
Sans piper mots.
Elle le lui colle dedans.
Un bonbon à la menthe.
Un bonbon dans la bouche.
Il a dit j’ai pas compris.
Elle a dit tant pis.
Ça claque dedans.
Ça claque en bas.
Crochet rentrant. Majuscule basse.
Collée comme un nuage.
Une enveloppe blanche.
Au bout de l’allée en L.
Numéro 44.
Les ballons s’agitent.
Personne ne le savait.
Pas encore.
Les mots sont désarticulés.
Une confidence T0.
Un peu avant midi.
Un samedi.
Le pas est décidé.
La démarche est tendue.
Il avance. Encore.
Elle suit. Encore et encore.
Entre deux gorgées.
C’est noté.
Tête pivotante.
La portière claque.
Le métal murmure.
Le point est rouge.
Un puis deux.
Deux tons de gris.
En deux temps.
Il est midi.
Imperceptiblement.
À bout touchant.
La bouche fait des ronds.

Reflet de ciel, tempête sur un miroir… une image accompagnant une série de textes de Caroline Pandelé, édités par Magazine Aléatoire.

Caroline Pandelé convoque, dans le désordre : coïncidences, intimité, fragilités, fragments de vies, mémoire, narrations visuelles, captations photographiques ou sonores… dans l’ordre : une œuvre. L’enveloppe mince de nos existences sensibles. Caroline Pandelé, artiste, vit et travaille. 

En savoir plus : www.carolinepandele.com

Lire aussi : 289 #6 — 289 #5 — 289 #4289 #3 — 289 #2289 #1 — Petite histoire achevée d’un carré de porc, là‐bas, un vendredi 19

Texte et image : Caroline Pandelé.
06/2022

Et hop-là…

289 #4. Caroline Pandelé

289 #4. Caroline Pandelé

Aujourd’hui j’ai avalé un ange. Corinne Deniel

Aujourd’hui j’ai avalé un ange. Corinne Deniel

289 #5. Caroline Pandelé

289 #5. Caroline Pandelé

Mafio. Corinne Deniel

Mafio. Corinne Deniel

Sous la fleur du plafond. Corinne Deniel

Sous la fleur du plafond. Corinne Deniel

289. Caroline Pandelé

289. Caroline Pandelé

289 #3. Caroline Pandelé

289 #3. Caroline Pandelé

289 #2. Caroline Pandelé

289 #2. Caroline Pandelé