Tendre ampoule électrique

Je vois #4

La poussière qui menace les hommes. Une image de Jean-Luc Aribaud pour sa série « Je vois », dans Magazine Aléatoire.

Je vois sous le soleil s’échiner au fond du trou
des hommes torse nu Noirs arabes surtout
que la poussière claire couvre et insulte
Comment se faire entendre dans ce tumulte
de machines et de terre cassée Je veux dire
comment hurler un nom et à jamais l’inscrire
dans la durée de cet œuvre où s’abiment
ces corps égarés et leurs rêves anonymes
Il faudra moi que je me souvienne voilà
tout À chaque fois que je traverserai là
de jour de nuit il faudra que je me souvienne
du petit à bonnet vert et de sa bedaine
Du grand rasta à tête de méduse
qui enterre les câbles et les buses
Du chauve têtu et de ses belles manières
de bagnard qui brise les brique et les pierres
Et de tous les autres et de ce gosse surtout
planté tout seul comme un totem au fond du trou
Le même que j’avais vu au bord du grand désert
un soir d’avril quand le seul chantier ouvert
était celui du vent qui façonnait les dunes
Autour de lui un grand troupeau de chèvres brunes
lui faisait comme une robe qu’assombrissait
la nuit brutale et son noir unique en excès
De cela je me souviens mais de son visage
non Et de son nom hurlé sur mon passage
le moteur ne me laissa qu’un silence de voix
Rien pour joindre ce que je vis à ce que je vois
Là dans la poussière qui menace Des hommes

Jean-Luc Aribaud. Vivant. Miette dans la mandibule, ses deux ailes de papillon ont fondu sur l’expérience du réel absolu avant de surprendre l’énergie du hasard. D’altérités en passages, de chimères en réceptacles, de comètes en vérités, il consentit à la poésie en me soufflant : retourne-toi il n’y a rien.

En savoir plus : @jeanlucaribaud

Lire aussi : Ce que le soleil peut #3Ce que le soleil peut #2Ce que le soleil peut #1Je vois #3 — Je vois #2 — Je vois #1

Texte et image : Jean-Luc Aribaud.
10/2022

D’autres mots…

Édouardi 13. Bernard Teulon-Nouailles

Édouardi 13. Bernard Teulon-Nouailles

L’arithmétique des morts. Bruno Guittard

L’arithmétique des morts. Bruno Guittard

La moche. Yann Febvre

La moche. Yann Febvre

Lundi 16. Bernard Teulon-Nouailles

Lundi 16. Bernard Teulon-Nouailles

Tintin et Milou. Rolino Gaspari

Tintin et Milou. Rolino Gaspari

Je vois #2. Jean-Luc Aribaud

Je vois #2. Jean-Luc Aribaud

Je vois #1. Jean-Luc Aribaud

Je vois #1. Jean-Luc Aribaud

Je vois #3. Jean-Luc Aribaud

Je vois #3. Jean-Luc Aribaud