Tendre ampoule électrique

J’ai perdu le fil parce qu’il n’y en a pas

J’ai une sensation qui n’a sans doute jamais existé
Perdu une roue en chemin
Le silence longiligne suit pourtant
Fil tendu au-dessus, que personne ne voit
Parce qu’il fait si noir dans le creux de mon oreille, j’y entends un écho
Qu’il fasse jour, une bonne fois, une vraie fois car
N’y trouvant ni repos ni chagrin
En plein milieu du lit une ombre s’est blottie
À peu près rien qui ne revienne au même
Pas de doute, sur le fil : une mouche

Une ombre s’est blottie… fil perdu, texte de Clarisse Lesot pour Magazine Aléatoire. Image d'Henri Becquerel.

Clarisse Lesot. Cinq magnétophones manifestant dans les parcs, comme un point sans étoiles aux Trips Festivals. C’est totalement dans la Bay : d’une protestation hips, une fleur. Seule déclaration vérifiée susceptible de clarifier la situation de Clarisse Lesot, auteur(e)-re‑e clairement indéfini-e-(i)-ni.

Lire aussi : Édito mondeMinuit — Édito mode — C’est comme si j’y étais, invisible

Texte : Clarisse Lesot — Image : Henri Becquerel, Photograph on POP paper showing experiments with beta rays, Collection of National Media Museum, 1901.
12/2023

Et par là…

Édito mode. Clarisse Lesot

Édito mode. Clarisse Lesot

Aux Modernes. Leconte de Lisle

Aux Modernes. Leconte de Lisle

Je vois #1. Jean-Luc Aribaud

Je vois #1. Jean-Luc Aribaud

Ce que le soleil peut #1. Jean-Luc Aribaud

Ce que le soleil peut #1. Jean-Luc Aribaud

Delicta majorum. Iwan Gilkin

Delicta majorum. Iwan Gilkin

Édito monde. Clarisse Lesot

Édito monde. Clarisse Lesot

Je vois #3. Jean-Luc Aribaud

Je vois #3. Jean-Luc Aribaud

Faisons ça. Pat Mills

Faisons ça. Pat Mills