Éphémérides

Mercredi 30

Mieux vaut arracher l’œil gauche du voisin que tendre la joue à la poutre du charpentier.

Cet œil était noir, mauvais, impénétrable. Je l’arrachai sans ambages ni ménagement, et comme sans surprise, tandis que le mécréant me tournait le dos. Muni d’une cuillère à café, de ces cuillères en bois telles qu’on n’en voit plus guère, moi qui n’en bois jamais, j’exécutai vite, très vite mon sombre, trop sombre méfait. L’autre n’osa récriminer. Encore heureux que je ne m’en fusse point pris à son œil valide. Sans réclamer son reste, il prit ses cliques, mes claques et s’en retourna vers d’autres cieux.

Il m’écrit souvent, je lui réponds avec bienveillance et une plume d’oie. Nous sommes même devenus un peu amis : si son angoisse s’est fait la belle, n’est-ce point à ce geste brutal qu’il le doit ?

L’organe, ô terrible certitude, s’avère toujours un tant soit peu coupable. Il serait, depuis cet incident, amène et même accorte envers qui l’observait naguère de travers. Bref il passe pour un autre, une sorte de bienheureux. Je me sens toutefois redevable à son égard. Ne me permit-il point de retrouver ma voie ?

En revanche, quelque indélicat voulut m’amputer d’une poutre réfractaire. Je refusai net. Comment ma femme l’aurait-elle pris ? Et puis, pour une fois que j’avais un correspondant, je ne voulais point prendre le risque de le perdre.

Autant me retrouver incontinent sur la paille ! Car un intime, on aura beau chercher, ça n’a jamais de prix, contrairement à sa moitié.

Comme un jardin de fleurs qui ouvre la journée, une image d'Annie Spratt illustrant la chronique de Bernard Teulon-Nouailles, Éphémérides, pour Magazine Aléatoire.

Quand il n’est pas critique d’art, animateur de revues, critique littéraire, enseignant, entre autres, Bernard Teulon-Nouailles confectionne des textes incisifs, ciselés comme autant de poèmes, romans, chroniques ou essais… à la langue saisissante et précieuse.

Éphémérides est sorti à l’origine sous la forme d’un livre-objet aux éditions Luis Casinada de Guy Barral en 1994, puis, accompagné des poèmes Traits d’union 2, dans un ouvrage publié par les éditions CMS en 2018. Pour Magazine Aléatoire, extraits choisis…

En savoir plus : bernard-teulon-nouailles.fr

Lire aussi : Édouardi 13 — Danidi 1 — Samedi 9 — Patridi 10 — Mardi 23

Texte : Bernard Teulon-Nouailles — Image : Annie Spratt.
01/2022

À feuilleter aussi…

La photographie en couleur. Bruno Guittard

La photographie en couleur. Bruno Guittard

Flexible. Yann Febvre

Flexible. Yann Febvre

Et maintenant. Yann Febvre

Et maintenant. Yann Febvre

Tintin et Milou. Rolino Gaspari

Tintin et Milou. Rolino Gaspari

Au pays des erreurs. Bruno Guittard

Au pays des erreurs. Bruno Guittard

Danidi 1. Bernard Teulon-Nouailles

Danidi 1. Bernard Teulon-Nouailles

L’arithmétique des morts. Bruno Guittard

L’arithmétique des morts. Bruno Guittard

La moche. Yann Febvre

La moche. Yann Febvre